Les routes les plus extrêmes



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Passer d'un point à un autre n'est pas si simple. Tout le monde n'ose pas emprunter une route aussi extrême, préférant un détour.

Il s'avère que les pistes extrêmes ne sont pas réservées à la Russie. Bien que la plupart d'entre eux ne puissent pas conduire, ils sont volontiers utilisés par les fabricants de simulateurs informatiques, offrant une conduite extrême ou inhabituelle.

North Yungas Road, Bolivie. Cette route dans la région bolivienne des Yungas est mieux connue sous le nom de route de la mort. Le sentier passe dans les Andes, descendant d'une hauteur de 3600 mètres à 330 mètres d'altitude. La longueur de la section la plus dangereuse ici est de 70 kilomètres, elle relie les villes de La Paz et Coroico. Sur cette partie de la route, les véhicules circulent sur une route étroite de trois mètres de large. En même temps, il est encore assez emporté par les chutes d'eau et les pluies. En conséquence, les voitures ne passent qu'à quelques centimètres de l'abîme. Aujourd'hui, les autorités ont construit une nouvelle route plus sûre vers la ville de Koroiko. La section mortelle de la route est restée réservée aux touristes extrêmes.

Route du col du Stelvio, Italie. Cette route italienne passe dans les Alpes orientales entre Sulden et Bormio. La frontière avec la Suisse n'est pas loin d'ici. Le point culminant du parcours, le col, se situe à 2757 mètres d'altitude. La route est considérée par beaucoup comme la plus sinueuse d'Europe. En effet, pour franchir tout le parcours, il faudra franchir 48 virages en zigzag. À certains endroits, ces broches sont également assez étroites, ce qui empêche les voitures de se manquer.

Route du tunnel de Guoliang, Chine. Dans l'Empire Céleste, il y a un tunnel appelé «La route qui ne pardonne pas les erreurs». La route a été construite à la main par les habitants de la province du Henan dans la falaise il y a environ 40 ans. Il a fallu plusieurs années pour créer un tunnel de 1200 mètres de long. La hauteur de la route dans le rocher était de 5 mètres et la largeur n'était que de 4. La paroi extérieure du tunnel est composée d'immenses fenêtres dont la taille permet à une voiture de passer. Ainsi, un conducteur bouche bée a toutes les chances de quitter la route à grande vitesse directement dans l'abîme.

Trollstigen, Norvège. En norvégien, le nom de cette route se traduit par «échelle de troll». Le chemin monte à flanc de montagne à une hauteur de 858 mètres. Il est à noter que les véhicules de plus de 12,4 mètres ne sont pas autorisés à pénétrer sur cette route. Après tout, la largeur de la piste dans certaines sections n'est que de 3,3 mètres. En hiver, la route est généralement fermée à tous. La piste a 11 broches-tours. Après les avoir surmontés, le chauffeur recevra en récompense une vue magnifique du sommet de la montagne sur la cascade de Stigfossen et les fjords locaux.

Autoroute Leh-Manali, Inde. L'autoroute indienne traverse l'Himalaya, reliant les villes de Manali et Leh. La route a été spécialement conçue pour que les chars et autres équipements militaires puissent s'y déplacer. Il est à noter que l'autoroute traverse plusieurs cols les plus hauts à la fois. Le plus haut d'entre eux, Taglang La, est à 5325 mètres d'altitude. La longueur totale de la route est de 479 kilomètres. Dans le même temps, les difficultés à se déplacer le long de celui-ci ne sont pas seulement un paysage complexe, mais aussi des glissements de terrain et des chutes de neige fréquents. Les autorités n'autorisent la conduite sur l'autoroute Leh-Manali qu'en été.

Col de Turini, France. Cette route passe dans le sud de la France, traverse les Alpes. Le point culminant se situe à 1607 mètres d'altitude. Bien que la piste ne mesure que 30 kilomètres de long, elle accueille 34 virages difficiles en épingle à cheveux. Le Col de Turini est considéré comme l'une des meilleures pistes pour les pilotes de course, car il n'y a pratiquement pas de sections droites. C'est pourquoi la route faisait autrefois partie du célèbre Rallye de Monte Carlo. Il existe une piste similaire en Ukraine. Ainsi, la route du sommet du mont Ai-Petri à Yalta regorge également de virages serrés. Cette piste extrême a également sa propre course de rallye.

Route sinueuse Iroha-zaka, Japon. La route traverse le pittoresque parc national japonais Nikko. La piste a 48 virages serrés, et ce nombre n'a pas été choisi par hasard. Après tout, exactement 48 hiéroglyphes étaient dans l'ancien alphabet japonais. Et le nom même de la route est directement lié au tout premier hiéroglyphe de l'alphabet - "i-ro-ha". Curieusement, le serpentin Iroha-zaka, long de seulement 800 mètres, est utilisé exclusivement pour la descente. Pour gravir la montagne, vous devrez emprunter une autre route qui, cependant, comporte le même nombre de virages.

Hana Highway, États-Unis. Cette route est considérée comme l'une des plus pittoresques au monde. La piste longe la côte de l'île hawaïenne de Maui. La route de 60 kilomètres compte 600 virages et 54 ponts. En parcourant cette route colorée, vous pouvez voir à la fois la jungle et les excellentes plages hawaïennes de sable rouge ou noir. La route passe plusieurs cascades, en passant le long, vous pouvez même voir l'ancien volcan éteint Haleakala.

Autoroute Halsema, Philippines. Le deuxième nom de cette autoroute aux Philippines est Baguio-Bontoc Road. Il traverse la vallée de la Cordillère sur l'île de Luçon. La difficulté à surmonter la route est que presque toute la route de 250 kilomètres est remplie d'une épaisse couche de boue. Cela est dû aux pluies fréquentes et aux glissements de terrain constants. Les automobilistes locaux passent au moins 10 heures pour parcourir toute la distance. La vitesse ici n'est pas limitée du tout par des panneaux ou des policiers dans les virages, mais par des surfaces glissantes et des falaises abruptes. Il n'y a pas de pare-chocs sur la route.

Atlanterhavsveien, Norvège. En traduction, le nom de la route sonne comme "Atlantic Road". Il longe la côte ouest de la Norvège, en bordure de l'océan Arctique. Cette piste est la plus inhabituelle de cette liste. Bien que la route ne fasse que 9 kilomètres de long, il y a 8 ponts qui relient 8 îles. La route de l'Atlantique a été construite en 1989, en utilisant les dernières technologies pour résister aux fréquentes tornades ici. C'est pourquoi les ponts semblent quelque peu inhabituels, ressemblant à une sorte d'attraction futuriste.

M56 "Lena", Russie. En Russie, il existe une autoroute qui ne s'appelle rien d'autre que «l'autoroute de l'enfer». L'autoroute M56 «Lena» a une longueur de 1235 kilomètres. Il se situe entre les villes de Yakutsk et Nemer, le long de la rivière Lena. La majeure partie de la piste n'a aucune surface asphaltée. C'est pourquoi les fortes pluies du printemps et de l'automne érodent considérablement la route. En conséquence, la saleté ne permet pratiquement pas au transport de se déplacer. Les embouteillages qui en résultent s'étendent sur des dizaines de kilomètres.

Lombard Street, États-Unis. La seule route urbaine de notre liste se trouve à San Francisco. Elle est officiellement reconnue comme la rue la plus sinueuse du monde, étant répertoriée dans le livre Guinness des records. Lombard Street a acquis une renommée mondiale grâce à son terrain de 400 mètres dans la région de Russian Hill. Il y a jusqu'à 8 virages serrés et l'inclinaison est de 27%. Vous pouvez vous déplacer sur la rue Lombard à sens unique à une vitesse ne dépassant pas 8 km / h.


Voir la vidéo: LES 10 ROUTES LES PLUS DANGEREUSES DU MONDE


Article Précédent

Noms masculins

Article Suivant

Anatolevitch