Arnaque du Dominion Melchizédek



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le milieu des années 90 du siècle dernier a été marqué par la réception de fax publicitaires par de nombreux planificateurs fiscaux, qui ont proposé d'enregistrer une banque offshore à faible coût. Malgré le fait que les sociétés offshore gravitent vers des lieux exotiques, personne n'a pu trouver un tel état dans les atlas.

Ceux qui ont contacté l'expéditeur par fax, ont réussi à découvrir qu'il s'agit d'une formation Eglise-Etat, limitée par la reconnaissance internationale, c'est pourquoi elle ne figure pas sur les cartes. Beaucoup ont réfléchi à une telle proposition ...

Le père fondateur du mystérieux État est David Pedley, un homme d'affaires et chef religieux de Californie. C'est là, sur la base de ses propres interprétations de la Bible et de la séparation du roi Melchisédek de celle-ci, que l'escroc a eu l'idée de créer un royaume juste.

Selon les rumeurs, pour cela, même une petite île de l'océan Pacifique a été acquise, qui était si petite que pendant les marées hautes, elle était complètement cachée sous l'eau. Les activités de Pedley ont toujours fait l'objet d'une attention particulière des autorités, en 1975, il avait déjà été condamné à plusieurs reprises et en 1983, il a également été reconnu coupable de machinations offshore avec son fils et envoyé en prison.

Le fraudeur est mort en 1987 alors qu'il était emprisonné sur la Bible Melchisédek. Certes, beaucoup sont sûrs que Pedley Sr. vient de simuler sa mort, poursuivant son travail sous un nom différent. Son fils a changé son nom en Branch Weindresser et a continué le travail de son père.

Le site Web du Dominion, un gouvernement dirigé par Branch lui-même, ainsi qu'une constitution, une législation et d'autres accessoires gouvernementaux ont été créés. En 1994, un président est apparu, qui est devenu l'épouse de Pedley, il a lui-même succédé en tant que vice-président.

Pour une somme modique, n'importe qui pouvait devenir citoyen de ce pays; en payant plus, on pouvait même devenir ambassadeur ou consul, et on pouvait aussi accumuler un diplôme universitaire et d'autres certificats. Cependant, le véritable trésor était la possibilité d'enregistrer des entités juridiques inhérentes à tout État souverain. Vous pourriez acheter votre propre entreprise pour mille dollars et votre propre banque pour cinq mille.

Malgré le fait que Mark a joint une lettre aux documents dans laquelle il était signalé qu'il serait dégagé de sa responsabilité en cas de non-reconnaissance de son pays, il y avait une demande sérieuse pour les services de l'État, y compris des intermédiaires qui se rendaient compte qu'il était possible de gagner beaucoup d'argent sur un pays virtuel. Pour se solidifier, le Dominion entreprend une expansion territoriale, qui se traduit par la déclaration de ses droits sur certaines îles et terres étrangères.

Le pays a commencé à mener une activité de politique étrangère orageuse - des ministres et des consuls ont été nommés, une correspondance avec l'ONU a été menée. Le Dominion a même été reconnu comme la République centrafricaine, et le numéro de téléphone de l'ambassade s'est retrouvé dans l'annuaire téléphonique de Washington, mais il y avait encore un répondeur à l'autre bout. On a même déclaré une guerre spirituelle à la France pour les essais nucléaires et à la Serbie pour la guerre au Kosovo.

Les activités de Pedley et d'autres «fonctionnaires» du Dominion passèrent immédiatement sous le contrôle des services spéciaux, alors que plusieurs banques enregistrées dans un mystérieux offshore commençaient à opérer aux États-Unis. Les banques acceptaient les dépôts, en échange de papiers bancaires et de titres de Melchisédek lui-même. Ces instruments financiers de l'État virtuel ont été émis pour des centaines de millions de dollars, ils ont été échangés contre de vrais titres, avec leur aide des prêts ont été émis, ce qui était le but des fraudeurs.

Le bien-être financier de ces sociétés a été confirmé par la conclusion des auditeurs de Melchizédek. Bientôt, des compagnies d'assurance enregistrées dans le Dominion sont apparues aux États-Unis. Les services secrets ont rapidement suivi la piste de Pedley, mais ils n'ont pas pu prouver sa culpabilité directe, car il a déclaré que les banques et les cabinets du Dominion étaient des entités juridiques indépendantes.

Bientôt, l'arnaque a répandu des succursales dans le monde entier, en 1995, le prince héritier de Melchizédek a tenté à Hong Kong de convertir en chèques d'argent des banques Melchizédek pour un demi-million. Sa seigneurie s'est avérée être un boulanger autrichien au chômage qui, avec son passeport diplomatique du Dominion, avait déjà parcouru la moitié de l'Asie.

En 1998, les Philippines ont arrêté des citoyens qui vendaient des passeports nationaux, y compris des centaines de citoyens asiatiques trompés qui ont acquis des documents fictifs pour 3 500 dollars. Des positions étatiques y ont également été vendues, pour des sommes beaucoup plus importantes. Le montant total des fonds recueillis était d'un million de dollars.

Les passeports Melchizédek semblaient si naturels qu'à un moment donné, la Malaisie et Singapour ont même autorisé semi-officiellement l'entrée avec eux. Cependant, Pedley lui-même s'est résolument dissocié des activités de ses «subordonnés», promettant de tout régler et de renvoyer les coupables. Pendant ce temps, les chèques des banques Melchizédek ont ​​commencé à faire surface dans le monde entier, apparaissant en Afrique, en Amérique latine et en Australie.

La vente des banques Melchizédek offshore a été réalisée non seulement à Londres, mais également en Russie. Leur publicité a été réalisée dans la presse, un bureau luxueux a été filmé. Dans les années 90, plusieurs banques frauduleuses au nom sonore («Swiss Investment Bank», «Eurobank Zurich», etc.), enregistrées à Melchizédek, ont été fermées. Le montant des pertes s'élevait à des centaines de milliers.

Les «autorités» de Melchizédek ont ​​de nouveau promis de régler les problèmes et ont même fermé l'une des banques, déjà soupçonnée par les autorités. Personne ne pouvait personnellement condamner Pedley pour fraude, d'autant plus que cela pouvait être considéré comme une persécution religieuse.

Récemment, les activités de ces banques ont cessé, Pedley lui-même a changé son nom pour Tsemach Ben David Netzer Korem, où il se trouve. Le site Web du Dominion a cependant été reçu par la branche israélienne en russe. Les événements du 11 septembre 2001 ont considérablement durci la politique du pays contre les banques offshore, il est désormais interdit d'ouvrir des comptes de correspondant pour les banques sans bureaux ni personnel. Ainsi, les banques factices d'états virtuels ont été repoussées.


Voir la vidéo: ATTENTION!! ESCROQUERIES AUX FAUX BONS PLANS


Article Précédent

Andreevich

Article Suivant

Murphobaccountologie